Guide pour se protéger contre les cambriolages

Guide pour se protéger contre les cambriolages

Personne ne souhaite être victime d’un cambriolage ! C’est un événement traumatisant ! Pourtant, de nombreux cas d’infraction sont signalés tous les jours. En général, les opérations surviennent pendant les périodes de vacances. Les résidences principales sont les principales cibles des cambrioleurs.

Notons que la plupart des cambriolages se produisent en plein jour. De plus, ils sont commis sans effraction dans la majorité des cas. Cela indique que les habitations en France ne bénéficient pas d’une meilleure protection contre les vols. Pourtant, il faut être toujours vigilant et ce, même si on vit dans un quartier plutôt calme. Adoptez de bons réflexes pour bien protéger votre maison ! Trouvez les solutions idéales dans ce guide.

L’installation d’une serrure de sécurité

Pour entrer chez vous, les cambrioleurs choisissent souvent de forcer la porte d’entrée.  Si votre serrure est peu fiable, ils arrivent à pénétrer dans la maison en seulement quelques secondes. Le meilleur moyen de se protéger des voleurs est donc de rendre la porte plus résistante.

La solution est d’installer une serrure multipoints dotée d’une certification A2P (Assurance Prévention Protection). Elle est très résistante à la tentative de cambriolage. Vous profiterez d’une sécurité optimale en misant sur une serrure A2P trois étoiles. Sa capacité de résistance est effectivement élevée. Il faut 15 minutes pour arriver à l’ouvrir, il y a de quoi décourager les voleurs.

Besoin d’une sécurité optimale ? Les systèmes de verrouillage connectés sont recommandés. Ce sont des serrures intelligentes qui s’ouvrent et se ferment avec un code, une empreinte digitale ou une carte magnétique. Elles sont reliées à votre Smartphone via une application. Ainsi, en cas d’intrusion, vous serez avertis immédiatement.

Installer une porte blindée et des fenêtres anti-effractions

La pose d’une porte blindée vous permet de sécuriser votre habitat de manière optimale. Faite avec des matériaux solides et très résistants, elle comporte des serrures de sécurité multipoints. Même les cambrioleurs les mieux  équipés ont besoin de temps pour pouvoir les ouvrir.

L’installation porte blindée est-elle impossible pour vous pour des raisons techniques ou financières ? Le blindage de porte se présente comme une excellente alternative. Le concept est de renforcer la porte d’entrée déjà existante. De cette manière, elle ne cède pas facilement au forçage.

Il faut aussi penser à installer un vitrage anti-effraction. Il ne risque pas de se briser en mille morceaux au moindre coup. Selon les experts, il faut de longues minutes pour arriver à briser ce type de verre.

Installer un système d’alarme pour se protéger contre les cambrioleurs

Les systèmes d’alarme sont des alliés efficaces pour sécuriser la maison. Ils comportent différents éléments incluant entre autres :

  • une centrale d’alarme qui réunit toutes les informations et qui déclenche l’alerte,
  • une sirène qui retentit en cas de tentative d’intrusion,
  • des détecteurs.

En général, un système d’alarme va repérer la présence d’un intrus grâce aux détecteurs. Puis, il émet un signal d’alerte. Cela va sans doute convaincre les voleurs à abandonner leur plan. Il faut choisir parmi les modèles les plus fiables pour éviter les alertes intempestives.

Installer un système de vidéosurveillance

Pour se sentir plus en sécurité, certains propriétaires optent pour la pose d’un système de vidéosurveillance. Un détecteur de mouvement et des caméras de surveillance sont placés au niveau des différents points d’accès de la maison. Si quelqu’un rôde dans les parages, le détecteur va se déclencher. Il va aussi activer chaque caméra pour enregistrer les mouvements. Puis, il vous envoie une alerte par SMS.

Installer des caméras surveillances vous permet également de protéger le contenu de votre boîte-aux-lettres. Grâce aux images enregistrées, vous pourrez voir l’intrus. Cela facilite la recherche des objets volés.

Notons que vous avez un grand choix de systèmes de vidéosurveillance. Il y a les modèles équipés d’un système d’interphonie. Ils vous donnent le privilège d’entendre ce qui se passe chez vous à distance. Il est même possible de communiquer avec les personnes qui tentent de s’introduire chez vous.

Il y a aussi des systèmes comportant des caméras connectées. Ils vous permettent de garder un œil sur votre propriété à distance, et ce, en temps réel. Vous pouvez ainsi partir en vacances l’esprit tranquille, car ces systèmes peuvent vous aider à bien sécuriser votre maison pendant vos absences..

Faire appel à une société de gardiennage

Actuellement, des entreprises proposent un service de gardiennage. La protection de vos maisons contre les cambriolages, 24h/24 et 7j/7, c’est leur principale mission. Ces entreprises installent des systèmes de vidéosurveillance sur le site à protéger. Ils sont reliés à un centre de télésurveillance.

Des opérateurs veillent donc sur votre habitat en permanence si vous faites appel à une telle société. S’il y a une tentative de vol, ils vont essayer de dissuader les voleurs en déclenchant la sirène. Les opérateurs peuvent aussi envoyer des agents sur le lieu pour faire la ronde. Lors d’une situation délicate, ils demandent l’intervention des forces de l’ordre. Votre habitat est donc entre de bonnes mains.

Installer un système domotique

La domotique est également une bonne solution pour protéger la maison contre toute tentative de vols. Elle permet de créer une maison connectée ou intelligente. Le principe, c’est d’installer un système informatisé, grâce auquel, vous pouvez commander à distance différents équipements de la maison.  Il faut citer entre autres les volets, les portes et les systèmes d’alarme. Avoir une maison domotisée, c’est pouvoir détecter une tentative d’effraction en temps réel.

Simuler une présence pour repousser les cambrioleurs

Pour protéger votre habitat en cas d’absence, la simulation de présence est également une solution efficace. C’est une tactique qui consiste à faire croire aux voleurs que les occupants de la maison sont présents. Plusieurs solutions d’offres à vous. Vous pouvez par exemple utiliser un simulateur sonore et lumineux. C’est un dispositif qui émet des sons et qui contrôle l’éclairage.

Vous pouvez aussi miser sur le simulateur d’ombre. Le dispositif projette des ombres en obscurité pour donner l’impression que la maison est réellement occupée. Et le chien de garde électronique, vous le connaissez ? En cas de mouvement détecté, le dispositif émet des aboiements de chien.

Mettre les objets précieux dans un coffre bancaire

Laisser des objets de valeur comme les bijoux précieux dans la maison est une mauvaise idée. L’idéal, c’est de louer un coffre bancaire. Ils seront dans un lieu sûr pendant votre absence. Il est aussi possible d’y conserver des documents importants comme les contrats ou les actes de propriété.

Guide d’achat porte blindée : L’essentiel à savoir

Guide d’achat porte blindée : L’essentiel à savoir

Désirez-vous renforcer la sécurité de votre habitat ou de votre local professionnel ? La pose de porte blindée est la solution ! Vous devez savoir que les cambrioleurs choisissent souvent  la porte d’entrée comme point d’accès. Voilà pourquoi, il faut la rendre plus difficile à ouvrir et à forcer.

Une porte blindée possède une telle caractéristique. Toutefois, vous devez bien la choisir si vous voulez bénéficier d’une sécurité maximale. Il faut dire que les offres sont nombreuses. Ce guide a été conçu pour vous aider à réussir votre projet d’installation de porte blindée.

Faire la différence entre blindage de porte et porte blindée

Avant de lancer votre projet d’installer une porte blindée, vous devez bien comprendre la définition des deux termes. Ils désignent deux procédures et deux dispositifs bien différents.

La porte blindée

Les professionnels l’appellent bloc-porte blindée. C’est un dispositif formé de plusieurs éléments ayant pour fonction de renforcer sa résistance à une tentative d’effraction. Il comporte :

  • un bâti ou un encadrement comportant des charnières,
  • un vantail en métal renforcé,
  • des organes de pivotement comme des gonds ou des paumelles,
  • une serrure de haute sécurité.

La fabrication de portes blindées est soumise à des normes spécifiques en France. Les dispositifs sont dotés d’une certification « Assurance Prévention Protection » ou A2P. Elle est attribuée par CNPP (Centre National de Prévention et de Protection). Il s’agit d’un organisme reconnu des compagnies d’assurance.

Le blindage de porte

Le blindage de porte est une bonne alternative si l’installation d’une porte blindée est difficile ou impossible. C’est une procédure qui vous permet de conserver la porte déjà existante. Le principe est d’optimiser sa résistance à l’effraction. Pour cela, le serrurier ajoute différents éléments comme :

  • une plaque de tôle et des isolants à fixer sur le vantail,
  • un encadrement en acier,
  • une serrure de haute sécurité.

Le blindage de porte est une option moins onéreuse. C’est la solution idéale pour les résidents des habitats collectifs. Il se peut en effet que les règlements interdisent la modification de la porte de l’appartement d’origine par souci d’uniformité. Toutefois, le dispositif ainsi créé ne pourra jamais égaler le bloc-porte en termes de robustesse.

Les caractéristiques à connaître pour bien choisir une porte blindée

La pose de portes d’entrée blindées est incluse parmi les prestations des entreprises de serrurerie. Ce dispositif se décline en différents modèles et pour faire le bon choix, voici les points que vous devez vérifier.

La qualité de la serrure

Une porte blindée est censée vous procurer une sécurité optimale. Pour cela, elle doit comporter une serrure multipoints. C’est un système de verrouillage comportant 3,5 ou 7 points de fermeture, qu’on peut activer avec une seule clé, le rendant plus difficile à forcer.

  • Une serrure 3 points comporte par exemple 3 points de verrouillages latéraux. C’est le modèle le plus utilisé dans les maisons neuves.
  • La serrure 5 points comporte en revanche 3 points latéraux et 2 autres en haut et en bas de la porte.
  • Le modèle à 7 points est composé de 5 points latéraux et de deux autres en haut et en bas de la porte.

Ces deux derniers types de serrures ne sont pas très conseillés si votre habitat est équipé d’un chauffage au sol. Il en est de même si vous avez revêtement de sol fragile, ce qui est le cas du marbre.

Les normes de la porte

Pour rappel, les portes blindées comportent le label A2P qui se décline en trois catégories : A2P *, A2P** et A2P***.  Le nombre d’étoiles désigne la durée du temps de résistance aux effractions, c’est-à-dire le temps qu’il faut aux cambrioleurs pour ouvrir la porte.

Besoin d’une protection optimale ? Demandez à votre entreprise de vous équiper d’une porte A2P trois étoiles. Elle est capable de résister aux tentatives d’effractions durant 15 minutes. Même les cambrioleurs les plus expérimentés auront du mal à l’ouvrir.

Une porte A2P** se révèle moins robuste que la première, mais reste tout de même intéressante comme choix. Sa durée de résistance peut aller jusqu’à 10 minutes.

En revanche, une porte A2P une étoile peut être forcée par des malfaiteurs en seulement 5 minutes. C’est le modèle le moins cher.

Notons que les portes dotées d’un label A2P ont été soumises à différents tests de résistance à savoir :

  • ouverture de porte au pied de biche,
  • crochetage de serrure,
  • casse

Les critères techniques

Vous ne devez en aucun cas négliger les critères techniques de votre porte blindée lors de l’achat d’une porte blindée. Il faut citer en premier lieu sa performance en matière d’isolation phonique et thermique. Elle doit être optimale.

Ainsi, votre porte ne sera pas une source de perte de chaleur, ce qui vous garantira une économie d’énergie. Elle vous protégera aussi contre les nuisances sonores. Les performances thermique et acoustique d’une porte blindée sont mesurées respectivement par les coefficients Ud (oscillant entre 1 et 4) et RW (oscillant entre 7 et 45 dB). Un dispositif bien isolant possède un Ud et un RW faibles.

Il faut aussi se renseigner quant à la capacité de la porte blindée à résister aux intempéries. On parle des performances AEV (air, eau, vent). Plus elles sont élevées, plus la porte bénéficie d’une bonne étanchéité. Enfin, il ne faut pas oublier la résistance au feu.

Les critères esthétiques

Certes, la sécurisation de votre logement est votre principale préoccupation. Mais cela ne signifie que vous pouvez installer n’importe quelle porte blindée. Vous devez tenir compte des finitions pour optimiser le charme de votre habitat de l’extérieur comme de l’intérieur.

Notons que ce type de porte se décline en différents coloris. Il y a aussi un grand choix au niveau de la matière de fabrication. Vous pouvez miser sur l’élégance naturelle d’une porte en bois ou en imitation bois. Mais les modèles métalliques peuvent aussi revêtir une allure stylée et glamour.

La marque

C’est un autre point à ne pas négliger si vous voulez avoir une maison bien sécurisée. Une porte blindée de grande marque est plus fiable. Elle possède aussi généralement une bonne longévité. Parmi les fabricants réputés dans le domaine, il y a Fichet, Vachette, Picard, K par K, Tordjman, Securystar…etc. Mais il est aussi possible de commander une porte blindée sur mesure.

Confier l’installation à un expert

Même si vous disposez de la meilleure porte blindée, une erreur lors de l’installation pourrait détériorer sa performance. Du coup, elle ne pourra pas vous offrir le niveau de protection que vous attendez en cas de tentatives d’intrusion.

La pose de portes blindées devrait donc être confiée à un serrurier qualifié. Ce technicien pourra d’ailleurs vous aider à choisir le dispositif adapté à vos besoins et à vos contraintes budgétaires.

Comment ouvrir une boîte aux lettres sans clé ?

Comment ouvrir une boîte aux lettres sans clé ?

Vous avez égaré la clé de votre boîte aux lettres et vous souhaitez récupérer votre courrier et vos colis ? Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider ! Dans cet article, nous vous présentons des solutions simples et pratiques pour ouvrir votre boîte aux lettres sans nécessairement faire appel à un serrurier professionnel.

Nous avons réalisé un tour d’horizon complet des différentes méthodes d’ouverture de boîtes aux lettres. Pour chacune d’entre elles, nous vous partagerons notre avis et évaluerons leur niveau de difficulté respectif. Vous pourrez ainsi vous guider vers la solution qui vous semble la plus adaptée à votre situation.

Lisez la suite pour découvrir nos conseils pratiques et retrouver rapidement l’accès à votre boîte aux lettres.

Présentation des serrures à came

Les serrures à came ou serrures batteuses, sont couramment utilisées pour verrouiller les boîtes aux lettres. Leur niveau de protection est relativement faible, ce qui peut être avantageux pour vous. En effet, en utilisant des outils courants ou du commerce, il est possible de les ouvrir rapidement et facilement.

Les différentes méthodes d’ouverture

Méthode N° 1 : Forcer la serrure batteuse à l’aide d’un tournevis plat

Prenez un tournevis plat de taille appropriée. Puis insérez-le dans l’orifice de la serrure en exerçant quelques coups avec la paume de votre main ou un marteau. Ensuite, appliquez une force importante sur le tournevis pour le faire tourner dans le sens d’ouverture de la serrure batteuse. Avec suffisamment de pression, la serrure finira par céder.

Nous vous déconseillons vivement d’utiliser cette méthode, car elle risque d’endommager la porte de votre boîte aux lettres. Si votre boîte aux lettres est individuelle et suffisamment ancienne pour être remplacée, vous pouvez néanmoins essayer cette méthode. Cependant, si vous avez affaire à un panneau de boîtes aux lettres collectives, il est préférable de s’abstenir.

Méthode N° 2 : Dévisser l’écrou de maintien de came de la serrure depuis l’intérieur

Les batteuses sont pourvues de cames qui assurent la condamnation de la porte de boites aux lettres. Cette came est fixée au rotor de la serrure par un écrou ou d’une vis, parfois rivetée. Cette méthode est applicable uniquement sur des serrures batteuses dotées d’un écrou de maintien de came.

Avec un peu d’adresse, il est possible de desserrer cet écrou à l’aide d’une clé plate depuis l’ouverture par laquelle le courrier est inséré. Pensez à attacher la clé plate avec une ficelle afin de pouvoir la récupérer en cas de chute.

Méthode N° 3 : Percer la batteuse de boite aux lettres

Le perçage de la serrure de boîte aux lettres est l’approche la plus destructive de toutes. Le rotor d’une serrure est responsable de l’insertion de la clé et de l’alignement des paillettes ou goupilles. Avec une mauvaise clé, les paillettes ou goupilles ne s’alignent pas, empêchant ainsi le déverrouillage de la porte.

En neutralisant la partie responsable de la lecture de la clé, vous pourrez actionner la batteuse à l’aide d’un tournevis.

Pour réaliser cette tâche, vous aurez besoin d’une visseuse électroportative et d’un foret à métaux adapté au diamètre du rotor. Assurez-vous de porter des lunettes de protection pour vous préserver des éclats métalliques.

Percez directement au centre de l’entrée de la clé en restant parfaitement aligné avec l’axe d’insertion de la clé. N’exercez pas une pression excessive et progressez lentement à travers chaque paillette ou goupille. Soyez attentif à la profondeur atteinte afin de ne pas percer complètement la serrure, ce qui pourrait endommager la came.

Cette technique est assez facile et rapide à mettre en œuvre pour ouvrir votre boîte aux lettres. Bien sur, vous devrez remplacer la serrure, mais vous n’aviez plus sa clé de toute façon.

Méthode N° 4 : Crocheter la batteuse de votre boîte aux lettres

Le crochetage d’une serrure batteuse permet de la déverrouiller sans l’endommager. Vous pouvez tenter l’expérience en utilisant des outils très simples tels qu’un trombone ou une épingle à cheveux. Toutefois, cette technique exige de la patience et une bonne dextérité.

Sur Internet, il est possible de trouver une variété de kits de crochetage de serrure à différents prix. Ces kits sont généralement destinés :

  • aux professionnels de la sécurité,
  • aux passionnés de crochetage sportif,
  • aux amateurs qui souhaitent se familiariser avec les mécanismes des serrures

Citons quelques sites spécialisés en France, comme OFC ou Madelin SA

Matériel nécessaire :

Procurez-vous deux trombones : l’un servira de palpeur et l’autre sera utilisé comme entraîneur.

Préparation du palpeur :

Dépliez la moitié d’un trombone pour obtenir une tige droite légèrement coudée à une extrémité.

Préparation de l’entraîneur :

Dépliez complètement le trombone et pliez-le en deux pour former un méplat en alignant les deux fils de fer. Ensuite, pliez son extrémité circulaire à 90° pour créer un L.

Procédure :

Insérez l’entraîneur dans la serrure et exercer une légère pression dans le sens d’ouverture.
Utilisez le palpeur pour localiser chaque paillette ou goupille. Puis poussez les de façon itérative, jusqu’à les aligner sur le ligne de césure. Vous obtiendrez ainsi le déverrouillage de la serrure sans clé.

Cette méthode de crochetage nécessite énormément de patience et de pratique. Mais lorsqu’elle est maitrisée, elle permet d’ouvrir des serrures sans causer de dommages. Pour obtenir davantage d’informations sur les techniques d’ouverture fine, vous pouvez consulter le site Passion-Serrures

Méthode N° 5 : Demander de l’aide au facteur ou au livreur

Votre facteur possède une clé passe-partout ou passe PTT, qui lui permet d’ouvrir toutes les boîtes aux lettres. Si vous avez une boîte aux lettres individuelle, vous pouvez lui demander de ne pas la refermer après son passage.

Dans le cas de boîtes aux lettres collectives, vous pouvez demander au facteur de vous ouvrir le panneau temporairement. Il faudra vous munir d’une pince multiprises pour dévisser l’écrou de maintien de came de votre serrure batteuse. Cette opération ne prendra pas plus d’une minute mais préparez vous pour ne pas abuser de son temps. D’autant que votre facteur n’est pas légalement tenu de vous fournir cette assistance.

Méthode N° 6 : Acheter un passe-partout

Bien que les passes PTT soient principalement destiné aux professionnels, vous pouvez vous en procurer malgré tout…

Si vous possédez une boîte aux lettres individuelle deux cas de figure sont possibles

  1. Votre cylindre de serrure est normalisé (clé semblable à celles de serrures de porte) :
    Vous pouvez acheter la clé T10 qui permet d’ouvrir la plupart des boîtes aux lettres individuelles en France.
  2. Votre serrure est une simple batteuse (petite clé taillée des deux cotés) :
    Vous pouvez acquérir un passe pour batteuse. Insérez la clé d’un coté puis de l’autre et faite la bouger pour réussir à ouvrir la porte.

Pour les immeubles collectifs possédant une batterie de boîtes aux lettres, il existe 21 modèles de passes PTT ! Les clés varient en fonction des régions et des villes de France. Ainsi, la probabilité d’acquérir la bonne clé est suffisamment faible pour ne pas faire de dépenses inutiles.

Méthode N° 7 : Appeler un serrurier professionnel

Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec les travaux manuels ou si vous manquez de temps, vous pouvez solliciter l’aide d’un serrurier compétent. Vous bénéficiez ainsi, de l’assurance d’un travail bien fait et du remplacement éventuel de la serrure batteuse si nécessaire.

Il convient de noter que faire appel à un serrurier est la méthode est la plus onéreuse de celles présentées. C’est aussi la solution la plus fiable, qui vous garantit une ouverture sans risque pour votre boîte aux lettres.

Conclusion

Si vous avez perdu la clé de votre boîte aux lettres, il existe différentes méthodes pour l’ouvrir sans clé. Certaines techniques nécessitent des compétences spécifiques, telles que le crochetage de la serrure. Tandis que d’autres, comme l’utilisation d’un passe-partout, peuvent soulever des questions de sécurité. Si vous préférez éviter les risques et les tracas, il est recommandé de faire appel à un serrurier.